CAFFÈ LUNGO : Blackpink tardent à renouveler leurs contrats, YG dans la tourmente

La question est sur toutes les lèvres de quiconque s’intéresse à l’industrie musicale coréenne : les membres de Blackpink vont-elles quitter leur agence ? Depuis la fin du mois d’août, date d’expiration du contrat qu’elles ont signé il y a 7 ans avec YG Entertainment, les spéculations vont bon train.

Les fans se préparaient depuis longtemps à ce moment, la 7ème année d’activité étant une année charnière pour tous les groupes de K-pop. Les contrats que signent les idols à leur début ont en effet une durée de 7 ans, en vertu d’une loi coréenne instaurée en 2009. La question de la signature d’un nouveau contrat se pose donc immanquablement à la fin de ce délai, et celle-ci se règle de manière plus ou moins fluide selon les cas. 

Pour des groupes en perte de vitesse, c’est généralement l’agence qui fait le choix du disband. L’industrie de la K-pop se renouvelant extrêmement vite, de nouveaux groupes et de nouveaux concepts remplacent les plus anciens, et les labels vont souvent faire le choix de concentrer leurs moyens et leurs ressources sur des idols plus jeunes et en pleine ascension. 

C’est très différent, bien sûr, quand la situation concerne les groupes les plus célèbres et les plus populaires. Ces groupes, aux fanbases si grandes et établies que chaque comeback est assuré d’être un succès commercial, sont essentiels pour leur agence d’origine. Car s’ils génèrent une manne de revenus considérable, ils agissent aussi comme une vitrine pour l’agence, lui permettant d’attirer nouvelles recrues, fans et investisseurs.

Dans ce contexte, alors que Blackpink est sans aucun doute le girl group le plus connu de la planète, il était évident que YG allait ouvrir les négociations à l’issue de leur 7ème année de collaboration. Mais sans déclaration officielle de l’agence ni des membres du groupe après plusieurs semaines d’échanges, la probabilité que le groupe poursuive sa carrière avec YG à l’identique s’amenuise.

Toutes les configurations envisagées

De nombreuses possibilités sont à l’heure actuelle évoquées par les médias coréens et internationaux, citant des “spécialistes de l’industrie”, à défaut de réussir à obtenir des réponses de la part des principaux intéressés. 

Selon la thèse la plus relayée, Rosé serait la seule à re-signer un contrat avec YG, tandis que Jennie et Jisoo créeraient leurs propres agences. Quant à Lisa, elle chercherait une nouvelle agence, après avoir, toujours selon les rumeurs, refusé deux offres à hauteur de 50 milliards de wons (environ 35,3 millions d’euros) de la part de YG. 

Les quatre membres chercheraient néanmoins à continuer leurs activités en groupe six mois par an, consacrant les mois restants à leurs activités en solo, sans que l’on sache pour l’instant sous la houlette de quelles agences cela pourrait se passer. Face à toutes ces spéculations, YG Entertainment a déclaré à déjà plusieurs reprises que “rien n’est confirmé et que les négociations sont toujours en cours”

On ne s’étonne cependant pas de l’envie des membres de vouloir se consacrer davantage à leurs carrières respectives, alors qu’elles se sont toutes lancées dans des projets solo ces dernières années. Au-delà de leurs albums et sorties musicales respectives et de leurs activités d’égéries de grandes marques (Dior pour Jisoo, Chanel pour Jennie, Céline et Bulgari pour Lisa et Yves Saint Laurent pour Rosé), Jisoo s’est ainsi lancée dans une carrière d’actrice en 2021 avec le drama Snowdrop, tandis que Lisa s’est récemment produite au célèbre cabaret parisien du Crazy Horse pour cinq représentations exclusives. Lisa a par ailleurs annoncé la sortie dès demain de son nouveau single en solo, intitulé “You & Me” et déjà présenté aux fans en live il y a un an. 

Il semblerait donc que les opportunités et les projets soient nombreux pour les membres de Blackpink, fortes de leurs nombreux records et du succès de leur tournée mondiale Born Pink, qui a réuni 1.8 million de spectateurs dans 22 pays. Reste à savoir avec qui elles vont choisir de mener ces projets à l’avenir. 

La situation reste donc pour le moment en suspens, interrogeant l’avenir du groupe mais aussi de son agence. Si les fans souhaitent surtout savoir sous quelles modalités la carrière de Blackpink va se poursuivre, à travers l’industrie, on se questionne aussi sur ce qu’un départ des quatre chanteuses pourrait signifier pour YG Entertainment, qui perdrait là son plus grand atout. 

Une période difficile pour YG

L’agence est en effet depuis de nombreuses années une actrice clé de l’industrie de la K-pop. Elle a notamment régné sur la 2ème génération en lançant à quelques années d’intervalles BigBang et 2NE1, respectivement les plus gros boy group et girl group de l’époque. Le succès s’était ensuite confirmé avec iKon, WINNER et bien évidemment, Blackpink. 

Mais les choses se sont peu à peu compliquées ces dernières années. Après la fin des activités de BigBang et de 2NE1 en tant que groupes et le départ de certains membres de l’agence, c’est l’intégralité des membres d’iKon qui a annoncé en décembre 2022 dire au revoir à YG. Le contrat de G-Dragon, le leader de BigBang, a lui aussi expiré en juin dernier, et de récentes rumeurs annonçaient qu’il serait sur le point de quitter l’agence pour rejoindre le label américain Warner Music. 

A côté de ça, au milieu d’une industrie toujours plus compétitive, les groupes lancés plus récemment par l’agence n’ont pas encore eu le temps d’asseoir un succès comparable à leurs prédécesseurs. Le boy group Treasure n’en est ainsi qu’à sa troisième année d’activité, tandis que YG tease depuis un an déjà le début du girl group BabyMonster, qui devait avoir lieu en septembre mais a finalement été reporté. 

Le départ de certaines membres de Blackpink pourrait donc être un coup dur d’ampleur pour l’agence. Les médias coréens ont ainsi rapporté que le cours de YG Entertainment à la bourse de Séoul a déjà baissé plusieurs fois à la suite des différentes rumeurs selon lesquelles certaines membres pourraient ne pas renouveler leurs contrats. 

Impossible donc de dire pour l’instant ce qu’il va advenir du plus grand girl group du monde et de sa célèbre agence. Chanteuses au sommet de leur gloire, agence en position inconfortable et industrie aux yeux braqués sur toute l’affaire… Ce qui est sûr, c’est que la carrière de Blackpink nous réserve encore sans doute bien des surprises !

Auteur / autrice

Nos derniers articles