LIVE REPORT : IVE ont montré ce qu’elles avaient à l’Accor Arena

Merci à l’Accor Arena et à Live Nation France

Article co-écrit par Chloe Fernandez et Mélanie Fiton

C’est le 4 juin dernier que IVE ont commencé leur première tournée européenne en offrant un spectacle complet à l’Accor Arena.  Après avoir fait un passage rapide dans la capitale en avril dernier au Music Bank, le groupe propose désormais un concert long avec une toute nouvelle setlist que nous avons découvert en live.

La tournée s’intitulant “IVE SHOW WHAT I HAVE” a été annoncée dès le 11 août 2023 avec les quatre dates sud-coréennes et japonaises, pour ensuite dévoiler les dates européennes en novembre 2023. Organisée par Live Nation, la tournée s’exporte sur tous les continents puisqu’elles parcourent non seulement l’Europe mais aussi l’Amérique et l’Asie du Sud.

Les DIVEs ont alors découvert la salle choisie pour leur arrivée, celle de l’Accor Arena, rare pour une première venue d’un groupe de K-pop. Ce choix n’est pour autant pas étonnant face au succès du groupe auprès des fans internationales. 

Les 16 et 17 novembre se sont respectivement déroulées les pré-ventes et ventes annoncés par la salle et le tourneur. Les fans retardataires ont par ailleurs eu la chance de prendre leurs billets à un tarif réduit lors de la “Concert Week” organisée par Live Nation du 8 au 14 mai.

Devant l’Accor Arena, des DIVEs en ébullition

Quelques heures avant le concert, les fans se retrouvent  devant la salle à la fois pour assister au soundcheck VIP, pour les plus chanceux.ses, mais aussi pour se distribuer des bannières et des freebies. De nombreux DIVEs talentueux.ses ont créé des banderoles et des photocards à l’image des membres Gaeul, Yujin, Rei, Wonyoung, Liz et Leeseo. Comme à leur habitude, les fans de K-pop se parent de leurs plus jolies tenues en lien avec les concepts de IVE et filment quelques vidéos de danse. On trouve des couleurs, des paillettes, des cravates et autres accessoires des plus excentriques/chics.  L’ambiance est en ébullition. Loin de gâcher la fête, la salle a soutenu ces démarches.

La fanbase IveFrance s’occupe du projet des bannières et les distribue généreusement devant la salle.

Du merchandising officiel est disponible à la vente grâce à la salle qui présente plusieurs stands en dehors et dans l’Arena. Sont disponibles des photocards, tote bags, porte-clés, t-shirts et hoodies mais aussi des lightsticks.

Un format de scène et un agencement intelligent 

A l’occasion de cette tournée, IVE ont choisi de proposer une fosse assise. Ainsi, depuis les gradins, nous observons  une fosse séparée en deux sections, toutes deux remplies par les DIVEs qui portent avec elleux leurs lightsticks. Le choix des places assises s’est couplée d’une scène en forme de T qui permet  aux membres d’avancer et reculer entre deux zones pour leurs performances. Cette configuration est rare mais intéressante pour ce type de concert qui peut prendre un tournant plus contemplatif que dansant à certains moments clés. Si ce type de fosse ne fait pas l’unanimité, elle comporte pour autant ses avantages pour les fans qui voient plus correctement la scène et qui ont un espace personnel plus grand.

Nous avons pu voir la salle aux couleurs de IVE puisque de nombreux lighsticks sont  allumés. Les fans chantent en cœur sur les titres qui tournent  en fond en attendant l’arrivée du  groupe sur scène. 

Aux alentours de 19h15, la salle s’éteint pour laisser place au concert tant attendu. Le SHOW WHAT I HAVE en Europe commence enfin.

Envol vers l’univers de princesses de IVE 

Les premières images sur les grands écrans de l’Accor Arena nous embarquent directement dans un avion vers l’univers du groupe. Alors qu’une voix retentit “enjoy your flight” (profitez de votre vol), nous sommes déjà pris dans le concert. Sur des confettis et une attente palpable, IVE arrivent enfin  sur scène, parées de tenues blanches travaillées au détail près. C’est dans une ambiance qu’on définirait de princière qu’elles performent leur succès “I AM”, sur laquelle toute la salle chante  à tue-tête. 

L’ouverture du spectacle est  particulièrement impressionnante grâce aux cris et à l’énergie du public sur cette chanson. Les membres du groupe avancent directement  de la scène principale à la secondaire, plus proche du public.

L’engouement ne ralentit pas alors que “Royal” retentit avec un arrangement rock. Les filles invitent les fans à faire davantage de bruit avec un “let me hear you scream” (je veux vous entendre crier). C’est avec une démarche de vraies showgirls que les membres se reculent  vers la scène principale pour performer “Blue Blood”, une des chansons préférées des fans (mais aussi une des nôtres). Accompagnées de danseuses, elles nous préparent une performance de qualité, presque envoûtante. Entre les sonorités du violon sur le refrain et la chorégraphie jouant sur les formations en ligne, ce fut un véritable highlight du concert.

Un moment spécial pour IVE

Elles prennent ensuite la parole pour se présenter à leur public français pour la première fois depuis leur venue au Music Bank. C’est en français qu’elles font leur présentation officielle “Bonjour, nous sommes IVE”. Une à une, les membres disent leur prénom et prononcent  quelques mots en  français. Entre autres, Liz dit qu’elle est “enchantée”, Leeseo nous remercie d’être venus et s’étonne avec joie de voir autant de leurs lighsticks. Yujin annonce que les DIVEs “lui ont manqué” et Rei nous invite à faire du bruit. 

A ce moment-là, les fans tapent des pieds depuis les gradins et la fosse, ce qui fait résonner toute la salle. Si Rei voulait du bruit, le voici. Les membres sont  surprises et impressionnées par cette coutume qu’elles ont pourtant l’habitude de voir dans l’univers du sport, comme l’a évoqué Yujin. 

En guide de transition avec la prochaine chanson “Blue Heart”, Wonyoung nous confie que c’est une chanson précieuse pour elle et que c’est à Paris qu’elles la performent pour la première fois. En effet, c’est elle qui l’a écrite et elle figure dans leur dernier EP Switch.

Une setlist appréciée par le public

C’est ensuite avec “Cherish” que IVE poursuivent leur concert. Pour cette chanson, on note une manière originale et appréciable d’utiliser les écrans de la salle. En effet, un faux screen de téléphone sur Instagram fait défiler les paroles et les  membres qui se filment avec une caméra avant. Grâce à Ivestagram, les membres s’amusent et interagissent avec les fans qui peuvent  chanter en même temps.

Pour la performance suivante, IVE se mettent  en formation et les fans  immédiatement ce qui  : “Eleven”, leur chanson de debut. Les écrans de fond montrent  de belles images rappelant l’architecture traditionnelle coréenne et les danseuses du groupe nous montrent un dance break pendant que les membres se dirigent vers les coulisses.

Un VCR mettant les membres en scène dans la peau de scientifiques  est  projeté, à la fin duquel le public français chante pour la première fois de la soirée leur fameuse chanson “Seven Nation Army” des White Stripes. 

IVE reviennent sur scène avec de nouvelles tenues. Avec leurs airs de princesses, elles nous interprètent la douce “Shine With Me” sur laquelle leurs voix nous impressionnent. C’est avec beaucoup d’émotion qu’on les voit chanter, alors que des confettis éclatent sur leurs high notes. 

Une atmosphère chaleureuse et mignonne

Avant de préparer leurs prochaines performances, les membres reprennent la parole et Wonyoung nous annonce que c’est la première fois qu’elles ont ces tenues roses, ornées de strass, nœuds et de paillettes, soulignant leur élégance et leur beauté princière.

Ne restent sur scène que Gaeul, Rei et Wonyoung pour que les autres membres changent de micro. 

Wonyoung nous parle alors de “Blue Heart” et de ce qu’elle signifie pour elle, soit un remède au cœur brisé. Gaeul nous confie avoir goûté et aimé les croissants, Rei compare même ses cheveux coiffés en couettes à nos fameuses viennoiseries. À chaque show parisien, c’est une vraie déclaration d’amour à la boulangerie française que nous font les idols!

Des interactions avec le public

Alors que Liz, Yujin et Leeseo reviennent, les DIVEs refont un maximum de bruit avec le chant de “Seven Nation Army” et des pieds qui frappent le sol. Toujours aussi ravies et étonnées, les trois artistes parlent elles aussi de l’énergie parisienne et de leur envie de profiter de la ville. Leeseo est venue goûter nos baguettes, Liz est partie voir la Tour Eiffel et Yujin a goûté la cuisine française (dont le bœuf bourguignon). Sa prononciation des mots français est même caractérisée de “chic” par les membres, ce qui a bien fait rire le public. 

Gaeul, Wonyoung et Rei reviennent pour faire faire une vague au public avec leurs bras, avant de proposer leur prochaine performance : “Lips” a lieu sur la seconde scène, dans une ambiance des plus mignonnes. Ensuite,  avec “Mine” nous  devenons témoins d’une très jolie mise en scène digne de comédie musicale avec une chorégraphie accompagnée de parapluies bleus. Les danseuses rejoignent les membres de IVE et ajoutent à la qualité des formations. C’est ensuite “Off the record” que l’on entend et qui ravit la salle entière tant les voix des fans portaient. Il semble qu’il s’agit d’une des chansons les plus plébiscitées. On note aussi les jolis jeux de lumière sur le bridge.

Le “highlight de la soirée” : les challenges et les duos

Yujin et Leeseo

C’est ensuite l’heure pour les membres de IVE de retourner se changer. Pendant ce temps, les “Hehez”, une sub-unit informelle composée de Yujin et Leeseo, nous proposent un dance challenge qu’elles ont préparé spécialement pour leur venue à Paris, sur la chanson “Bloodline” de Ariana Grande.

Yujin et Leeseo profitent également d’un moment privilégié avec les DIVEs. Elles proposent de diviser la salle en deux et mènent la compétition pour déterminer quel côté, entre celui de Yujin (droite) et Leeseo (gauche), fera le plus de bruit. Déclenché par le “C’est parti, maintenant !” des membres, le mouvement sonore lancé dans la salle, composé de cris et de battements de pieds, surprend les membres qui, à nouveau, tombent sous le charme de l’ambiance à la française.

Gaeul et Rei

Après avoir assuré l’ambiance dans l’Accor Arena, la prochaine partie de la setlist est annoncée par un VCR : il s’agira de chansons interprétées en solo (ou en sub-unit inédites) par les membres. C’est Gaeul qui ouvre le show, avec une performance du titre “7 rings” de Ariana Grande, entourée des danseuses et sur des chaises. Les lumières s’éteignent et la scénographie change : c’est au tour de Rei d’interpréter “Every Summertime de NIKI, une balade plus mélodieuse par laquelle elle transporte la salle dans son univers aux couleurs bleues. Ensuite, surprise : Gaeul et Rei se rejoignent sur le bout de la scène étendue afin d’y interpréter le hit interplanétaire “Wannabedes Spice Girls, accompagnées à nouveau des danseuses. La scénographie est simple et fraîche, mais les deux membres d’IVE montrent ce qu’elles ont : du charme, de la joie et une amitié sans faille.

Wonyoung et Liz

Les lumières s’éteignent alors, permettant aux deux membres de descendre de scène par les côtés, le temps que le prochain VCR annonce les prochaines membres à illuminer la scène de l’Accor Arena : Wonyoung et Liz. Lorsque les lumières se rallument, une ambiance romantique s’installe : Wonyoung et Liz sont assises sur deux bancs fleuris, au milieu de la ville. Elles interprètent “Reality” de Richard Sanderson, la bande-son de la scène culte du film français des années 80 La Boum, un film qui a connu une vague de popularité en Corée du Sud ces dernières années.

C’est enfin au tour de la dernière sub-unit de nous montrer ce qu’elle a préparé : Yujin et Leeseo interprètent “Woman Like Me” de Little Mix. Vêtues de costumes à paillettes argentés, elles brillent réellement par ce cover qui montre au public parisien que les deux filles sont de réelles Showgirls, dans cette performance qui mêle prestation vocale puissante et chorégraphie endiablée. Par cette performance, Yujin joue de son charme, envoûtant ainsi par son sourire toute la salle, et Leeseo, la plus jeune du groupe, dévoile une image de femme fatale qu’on ne lui connaissait pas.

Les petites sorcières envoûtent Paris

L’ambiance électrique laisse alors place à un froid glacial et saisissant : dans le VCR projeté, les membres de IVE se transforment en sorcières, intervenant dans un cours de danse classique afin de punir une des élèves qui tyrannise une de ses camarades. Au-delà de la thématique presque Halloween-esque, votre rédactrice Romi a surtout été impressionnée par la qualité du VCR, qui s’apparente plutôt à un (très) court métrage tant les prises de vue, la scénographie et les performances d’actrices des membres sont qualitatives.

IVE apparaissent dans des tenues de cuir noir avec des accents argentés et entament un remix de “Hypnosis”. La scénographie suit le thème du VCR projeté et la performance est époustouflante : s’aidant de jeux de rideaux et de chaises, IVE montrent aux DIVEs qu’elles n’ont pas fini de les surprendre. Elles interprètent ensuite la très attendue “Accendio”, B-side très populaire de leur dernier EP, Switch. S’agissant de la première date de la tournée après la sortie de l’EP, il était très attendu par les DIVEs, qui ont su montrer au groupe toute l’affection qu’ils avaient pour cette chanson. 

Les membres s’avancent ensuite sur l’extension de scène afin de se rapprocher du reste de la salle. Wonyoung explique alors que ce sont de petites magiciennes. IVE entament ensuite la discussion et nous expliquent le concept de chaque unit

Le point culminant : IVE enchaînent les titres à succès

Après avoir conclu leur ment (ndlr: un ment désigne une prise de parole des artistes lors d’un concert de K-pop), IVE ont à peine le temps de se mettre en place que toute la salle a déjà reconnu leur title track emblématique “Love Dive, une chanson entraînante qui ne cesse de produire son effet. L’ensemble de la salle danse et chante en unisson avec le groupe, comme si IVE et les DIVEs ne formaient plus qu’un. Elles chantent ensuite “Kitsch”, une chanson qu’elles avaient déjà eu l’occasion de dévoiler au public parisien lors de leur venue au Music Bank en avril dernier. Des longs rubans de confettis sont alors projetés et couvrent désormais la salle, lui donnant un air magique.

C’est ensuite les iconiques “Baddie” et “After Like” que IVE performent, sous l’ambiance électrique des fans qui nous prouvent une nouvelle fois la popularité de ces chansons. L’Accor Arena résonne depuis les gradins où on entend les voix des DIVEs aussi fortement que celles des membres. 

Elles prennent de nouveau la parole pour présenter le titre suivant, lui aussi très attendu, puisqu’il s’agit de leur dernier comeback en date “HEYA”. Elles nous disent que c’est une chanson qu’elles ont régulièrement faite en Corée du Sud, puisqu’elles viennent d’en terminer la promotion sur les music shows.

Un moment de partage : place aux fans et à l’encore

A la suite de “HEYA”, les membres quittent la scène pour laisser place aux fans. Les DIVEs ont pu montrer leurs talents de danse à toute l’Arena puisqu’ils passaient sur les écrans géants pour performer différentes chorégraphies du groupe. On a totalement apprécié l’engouement du public et l’énergie des danseurs choisis.

Alors que les fans se sont échauffé.es lors de l’absence de IVE, c’est l’heure pour nous de chanter pour leur retour. Nous attendons les chansons du “encore” avec impatience. 
A l’aide des cris et de l’ambiance, les membres reviennent avec leurs tenues de merchandising pour nous interpréter “OTT”. C’est avec beaucoup de douceur que IVE partagent des moments de qualité avec les fans en interagissant avec eux et en passant d’un côté à l’autre de la scène. Elles proposent ensuite un “phototime”, soit une photo avec le public français.

Chacune des membres prend le temps de se présenter et de parler avec le public : 

REI nous remercie d’être venus, c’est pour elle un rêve que d’être dans une si grande salle à Paris. Elle est sûre que les DIVEs ont aussi beaucoup attendu ce moment, et l’énergie qu’elle a ressentie était incroyable. Elle nous avoue avoir été stressée avant de monter sur une scène si grande, mais le soutien des fans lui ont prouvé qu’elle n’avait pas le moindre besoin de s’inquiéter.

GAEUL nous raconte que lorsqu’elle est arrivée dans sa chambre d’hôtel à Paris et qu’elle a regardé la vue, elle a observé une sublime ville. Elle était alors très émue de ce moment et avait hâte de performer le soir-même. Elle regardait la vue en pensant aux fans qu’elle fut honorée de rencontrer enfin. 

WONYOUNG nous dit que les autres villes ne sont pas aussi énergiques que Paris, ce qui ravit le public qui s’échauffe à cette phrase. Elle adore le fait que leur tournée européenne commence à Paris parce que c’est une ville très romantique selon elle. Elle nous dit être aux anges aujourd’hui, avant de placer en français “DIVE, vous êtes les meilleurs’. 

YUJIN nous dit qu’elle avait vraiment envie de remonter sur scène après deux mois de pause dans leur tournée. Après avoir assisté à plusieurs concerts pendant cette pause, elle était impatiente d’être enfin là ce soir. Elle avait beaucoup d’énergie et avait hâte, même si elle nous avoue avoir été fatiguée au milieu du concert. C’est évidemment grâce aux cris des DIVEs qu’elle dit avoir repris des forces. Pour elle, le concert a été fait ensemble avec les fans. C’est avec un “merci beaucoup” qu’elle conclut son discours.

LEESEO confirme que ça faisait longtemps qu’elles n’étaient pas montées sur scène . Elle nous avoue que pendant la répétition du 4 juin mais aussi pendant le concert, son cœur a battu très vite, voire même explosé. Elle a pour autant été heureuse d’être sur scène. Leeseo nous dit aussi qu’elle a entendu tous les fans chanter pendant “I AM”, ce qui l’a énormément touchée. Elle espère que les DIVEs ont ressenti autant d’émotions qu’elle et que ce sera un souvenir gravé dans leur mémoire.

Enfin LIZ nous annonce qu’elle attendait la réaction des DIVEs de Paris et qu’elle a été surprise de l’énergie dès l’opening, dès la première chanson. Elle nous dit que ce n’est pas facile pour un public de garder de l’énergie jusqu’au bout, mais qu’elle remercie beaucoup les fans de l’avoir gardé ce soir. Grâce à cette énergie positive, elle pense avoir réussi ce concert. Elle nous avoue qu’elle avait également hâte de commencer la tournée européenne, et grâce aux encouragements parisiens elle aura la force de continuer. 

photo du concert de IVE à Oakland en mars 2024, Leeseo, Yujin, Liz, gaeul, Wonyoung, rei
IVE performs at Oakland Arena in Oakland, California on March 16, 2024. (Photo by Chris Tuite)
L’heure de dire au revoir

Suite aux messages des membres, elles jouent enfin la toute dernière chanson “All Night”, une chanson 100% en anglais réalisée en featuring avec la rappeuse Saweetie, qui représente pour les DIVEs un hymne de la fête entre copines, sur laquelle les DIVEs sont invité.es à danser et lâcher prise. Sur ces sonorités EDM, c’est la salle entière qui s’amuse avant de faire un dernier au revoir au groupe. Rappelées plusieurs fois par le public, IVE ont repris pas moins de 4 fois le dernier refrain de la chanson, revenant chaque fois pour saluer le public qui leur a apporté toute cette énergie en cette belle soirée de juin.

On aura apprécié ce concert aux milles couleurs pour lequel IVE ont rempli toutes leurs promesses et proposé une setlist qualitative. Nous voulions également souligner le travail considérable des membres d’IVE, qui ont fait preuve d’un grand professionnalisme et de beaucoup d’énergie sur scène, mais également leurs équipes, notamment les stylistes et maquilleur.ses, car nous avons été subjugué.es par la beauté de leurs tenues sur scène, les danseuses,…

On remercie la salle Accor Arena et le tourneur Live Nation pour cette magnifique première date européenne. En espérant revoir IVE de nouveau !

Auteurs/autrices

  • Melanie F.

    Co-présidente partenariats et relations extérieures, je suis aussi rédactrice pour dear. korea Passionnée par la musique, la danse et les arts du spectacle, je m’intéresse à la Kpop depuis 2015, d’abord en tant que fan mais ensuite comme professionnelle de la musique. Au travers de mes articles, je souhaite partager et créer de la discussion autour des concerts, des revues musicales, mais aussi des enjeux de marketing et de communautés de fans.

    Voir toutes les publications
  • romi

    étudiante en droit, juriste en alternance, cheffe de file, traductrice, collectionneuse d’albums ou fan de kpop à plein temps, j’ai environ 40 casquettes différentes. fan de kpop depuis plus de 13 ans, j’ai découvert la kpop avec le banger absolu qu’est I Am The Best de 2NE1. depuis, je me suis prise d’amour pour la corée du sud et sa culture, amour que j’espère transmettre au fil de mes articles. bienvenu.e !

    Voir toutes les publications

Nos derniers articles